Le métier de Courtier

Votre vote ?

Un courtier ou une société de courtage est une personne ou une entreprise qui joue le rôle d’intermédiaire entre deux parties. Il est aussi défini comme le professionnel effectuant l’activité de courtage. Généralement, le courtier réalise une opération financière qui peut considérer divers domaines. Mais traditionnellement, il est un intermédiaire, par son action, en assurances. C’est-à-dire qu’il fait le lien entre une ou plusieurs sociétés d’assurance et un client, à qui il propose le contrat qui correspond le mieux à ses attentes. Plus tard, le métier s’étend aujourd’hui à de nombreuses autres spécialités. Le courtier peut ainsi travailler en prêt immobilier, dans les travaux, en marchandises et bien d’autres encore. Des secteurs d’activité différents les uns des autres pour un seul et même objectif : répondre aux besoins d’un client et lui trouver ce qu’il lui faut.

Descriptif du métier :

Le courtier commence par analyser les besoins d’un client et son budget. Ensuite, il passe en revue toutes les offres disponibles sur le marché et sélectionne celle qui lui semble la plus adaptée et avantageuse, puis en négocie le tarif. Il conseille également son client afin d’affiner son projet ou l’orienter vers un produit qui lui correspondrait davantage. Sa mission ne s’arrête pas à la signature du contrat. Il accompagne ses clients et défend leurs intérêts jusqu’au bout. Il vérifie que les clauses du contrat sont respectées, que les délais de livraison sont conformes, gère les litiges.
Le courtier possède également un sens commercial affirmé ainsi que le goût du relationnel. Il connaît les pratiques commerciales et maîtrise parfaitement le fonctionnement des marchés de son domaine d’exercice. C’est-à-dire qu’il fait le lien entre une ou plusieurs sociétés d’assurance et un client, à qui il propose le contrat qui correspond le mieux à ses attentes.
Il existe plusieurs types de courtier : coursiers en crédit, en assurance, en travaux, en marchandise, voyages, bourse, l’e-coursier, le coursier en affrètement. Tous ont une activité commune, à savoir l’analyse du marché, prospection, conseil, négociation, rédaction, suivi et activités spécifiques qui consiste à avoir une fonction de conseil technique auprès d’un vendeur ou auprès d’un acheteur en expert en bois, agricoles et viticoles. Tout ceci est une prouesse que le courtier ne peut accomplir sans une bonne connaissance du marché et des talents de négociateur.

Un article : www.credit.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *